Rechercher
  • Pat H

L'arte povera

Dernière mise à jour : 5 mai 2020


L'arte povera (de l'italien : « art pauvre ») est un mouvement artistique italien, qui, au départ de Turin et de Rome, est apparu sur la scène internationale dans les années 1960.

L'arte povera est né de l’extrême pauvreté des artistes italiens à cette époque qui utilisaient des matières pauvres comme le charcoal, le bois, des feuilles, les toiles de jute et tissus usagés, terre, fer, cailloux, pierres, bitume, sable etc, proche de la terre.


Le mouvement « Land art » est aussi issu du mouvement de l’arte povera.


On peut y voir un rapprochement avec les principes de la culture catholique de pauvreté de St François d’Assise, surnommé "Le Poverello", dans un vœu de pauvreté, défiant la société de consommation effrénée.


L'expression arte povera est utilisée pour la première fois en septembre 1967 par Germano Celant pour intituler une exposition présentée à Gênes. Plus précisément en septembre 1967, à Turin, l’exposition collective « Arte povera », qui donnera son nom au mouvement, se déroule avec la participation de divers artistes


il faut ici comprendre cette pauvreté comme un détachement volontaire des acquis de la culture.


Source Wikipedia et autres


PS: illustration «A occhi chiusi» de Giuseppe Penone

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout